mercredi 7 janvier 2015

La France est Charlie

Nous étions dans notre monde merveilleux. 
On était avec les enfants en train de rassembler les décorations du sapin. 
Et puis mon fil Instagram m'a avertie qu'il se passait quelque chose, j'ai lu des Charlie, beaucoup de Charlie. J'ai allumé la télé : "fusillade à Charlie Hebdo", "terrorisme".
Mes yeux plein d'horreur, je capte quelques infos, abasourdie, à me demander comment on fait pour passer d'un univers plein de douceur et de couleurs à du noir absolu.

De l'incompréhension d'abord et qui restera.
De la tristesse, des frissons depuis ce midi.
De la colère. J'ai repensé à hier soir, à Michel Houellebecq qui était invité au journal télévisé pour la sortie polémique de son nouveau livre "Soumission". Hier, on lui a dit que son livre était "un cadeau de Noël pour Marine Lepen". J'ai pensé : "et aujourd'hui ? Un jour férié pour le parti ?"
De la colère parce qu'il y aura forcément de l'amalgame. En France, on a des personnes qui confondent les arabes et les intégristes. C'est comme ça. On a beau vivre dans un beau pays de libertés où tu auras beau trouver beaucoup d'explications sur le sujet, on aura toujours des personnes qui auront peur. Peur de leur ombre. C'est comme ça, il faut les laisser de côté avec leurs peurs infondées.
De la colère à penser que, peut-être, ce 7 janvier faciliterait 2017 pour certains.

Et puis 18h, ce 7 janvier.
La France se lève, la France se rassemble partout, la France avec ce message "Je suis Charlie".

Ma France est là debout.
Ma France me donne le frisson, un frisson positif cette fois.

La colère passe pour laisser place à de la fierté.

La France est un pays libre ou nous sommes tous Charlie.

La France, ce grand pays de la libre expression.

La France est debout, unie plus que jamais ce soir.

La France est Charlie et vous n'avez rien compris.


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. J'ai eu les larmes aux yeux hier soir place de la République. J'avoue que ces derniers temps, je doutais de notre pays et de notre capacité à s'unir. Mais hier j'ai vraiment compris le sens du mot patriotisme : la France forte, unie dans un même combat, solidaire. Ma France comme je l'ai toujours imaginée. Une telle mobilisation, c'est très fort, je suis fière de notre pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas fini, il faut continuer d'être vigilants mais il est bien vrai que toute cette France rassemblée faisait plaisir à voir. Unis, nous passerons.

      Supprimer
  2. C'est tellement triste d'en arriver là ...
    Mais il ne faut pas les laisser gagner
    <3

    RépondreSupprimer
  3. Tout est tellement vrai. Presque 1 mois après, c'est comme si c'était hier..

    RépondreSupprimer