dimanche 21 octobre 2012

Une éclaircie.

21 octobre 2012.
Je me lance.
ça y est, j'ai commencé à créer mon blog et j'espère maintenant que je saurais l'alimenter suffisamment pour que vous ayez l'envie de venir me lire régulièrement.
Pourquoi aujourd'hui ?
Aujourd'hui, ma fille prend 18 mois mais je ne crois pas que ce soit vraiment l'élément déclencheur.
Le déclencheur ? Peut-être cette photo que j'ai pris cette semaine, cette semaine où j'étais en arrêt maladie, j'avais besoin de faire un peu le vide et de "prendre de la hauteur" ou "du recul"(c'est comme ça qu'on dit paraît-il). Cette photo que je trouve pleine d'espoir : malgré ces gros nuages gris menaçants,  le soleil -"mon" soleil- ose batailler pour prouver que lui aussi il a l'intention d'être là.
C'est sans doute mon état d'esprit du moment.
En avril dernier, j'ai pris 30 ans. Sur le coup, ça ne m'a fait ni chaud, ni froid. Mais 6 mois plus tard, je me demande si ce n'est pas ce cap qui fait qu'aujourd'hui je me pose des questions sur ma vie, et plus précisément, sur ma carrière professionnelle.
Car à 30 ans, je n'ai pas envie de me laisser porter et de me dire que "c'est partout pareil".
A 30 ans, je veux encore croire qu'il y a un job où je m'épanouirai pleinement et une entreprise avec laquelle je veuille avancer et progresser.
Peut-être que mon poste actuel va évoluer et que d'ici peu de temps, je me retrouverai dans ce que je veux.
Ou peut-être pas.
Et là, je bataillerai moi aussi car à  30 ans, je crois encore que lorsqu'on donne beaucoup de soi et qu'on s'implique totalement, l'entreprise sait le reconnaître.
Et vous ? Vous en pensez quoi ? Vous osez vous battre chaque jour afin de parvenir à vos fins et surtout d'être bien dans votre travail ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Hiiiii je serai ta plus fidèle lectrice <3

    C'est normal de se remettre en question à 30 ans, c'est important d'avoir un job qui nous plait non ? Je sais que certaines s'en fichent mais moi j'aurais du mal à me lever jusqu'à mes 65 ans pour un job qui m'ennuie et dans lequel je n'ai aucune perspective d'évolution de carrière... Donc je te comprends à 100%, et si tout le monde pouvait être comme toi, le monde du travail et de l'entreprise s'en porterait bien mieux. Comme je le dis souvent, on tape souvent sur les patrons (bouuuh les méchants) mais parfois les salariés ne semblent pas très motivés non plus, et c'est le serpent qui se mord la queue...
    je suis sûre que ta situation va s'éclaircir dans les mois à venir, patience ma biche et en attendant, prends des cours de relaxation :D

    RépondreSupprimer