dimanche 16 décembre 2012

Kirikou et mon petit cinéma de village

Alors oui, ce nouveau Kirikou est sorti en salle le 3 octobre dernier. Alors oui, je vous en parle deux mois après. Non pas que nous sommes allés le voir avec mon grand courant octobre mais bien que nous avons découvert ce troisième volet seulement hier, 15 décembre.

Quel cinéma peut oser ne le diffuser que maintenant me demanderez-vous ? Et bien, tout simplement, mon petit cinéma de village. Car mon petit cinéma de village ne propose qu'une séance unique toutes les trois semaines en moyenne. Et comme mon petit cinéma de village fonctionne grâce à une association revendiquant la culture pour tous , on s'en fiche plutôt pas mal de découvrir de "nouvelles" affiches deux mois après.

On s'en fiche plutôt pas mal qu'en plus, en menant une vie bien active de maman de deux jeunes enfants, tu n'as plus le temps de te dire, "tiens, je vais aller voir quoi cette semaine ?". Ne plus aller régulièrement au cinéma, tu es bien obligée de l'accepter lorsque tu deviens parent mais ça c'est une autre histoire.

Je vous disais seulement qu'hier, nous sommes allés tous les deux, mère-fils, à notre petit ciné de village, se regarder Kirikou et les hommes et les femmes. C'était la première fois que je regardais un Kirikou. Ma foi, c'est plutôt bien fait : des images assez simples et colorées et une histoire racontée tel un conte. Des histoires plutôt : car c'est d'abord un vieillard, un genre de grand gourou qui s'adresse à nous avec une maxime générale avant de laisser place à l'histoire qui ne dure que 20/25 minutes. Nous avons eu droit à cinq histoires. Les enfants riaient, mon fils était captivé et heureux.

Rien que pour cela, j'adhère totalement à mon petit cinéma de village.
Aussi parce qu'on retrouve des voisins qui viennent également en familles.
Aussi parce que c'est réellement un loisir pas cher : 5.10€ pour les adultes, 4€ pour les enfants.

Alors : qui dit mieux ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire