mardi 11 mars 2014

Cet aller simple

Cet aller simple parut fou pour certains, beau pour d'autres.
Cet aller simple fut réservé début janvier, juste après être revenue quelques jours au pays, t'avoir revu et puis repartir. J'avais décidé après t'avoir revu que je reviendrai, plutôt vite : j'ai donc réservé cet aller simple, écoutant beaucoup mon cœur, et je me souviens alors des yeux que m'avait tourné un coloc, l'air de dire que je faisais une erreur.
« Erreur », « impasse » ou encore « relation pas vraiment normale » sont tous ces mots et expressions que nous avons pu rencontrer au départ. « Rencontrer », j'insiste sur ce mot car jamais, on a eu l'impression d' « affronter » quoique ce soit alors que beaucoup pensaient et pensent peut-être encore le contraire.
Cet aller simple m'amenait vers une vie très différente. Passer de l'auberge espagnole à une vie de couple responsable, c'est certain, je faisais le grand écart.
Cet aller simple me faisait quitter une grande ville dont je suis tombée amoureuse pour revenir vers une petite ville de province un peu trop tranquille mais ayant aussi son lot de beaux souvenirs qui ne s'oublient pas de sitôt et qui font qu'on se sent bien dans ce bout du monde.
Cet aller simple ne fut pas un long fleuve tranquille, il fut chaotique au départ, on a appris à se connaître, à changer chacun ses repères, à trouver notre équilibre.
Cet aller simple nous a rendu riches : riches d'émotions, riches de moments vécus, riches d'une nouvelle famille, riches de nouveaux amis.
Cet aller simple nous a aussi fait perdre des amis. Un mal pour un bien, parce qu'on s'est aperçus que ce n'était finalement pas des amis, ces personnes qui sont passées à côté de notre prétendue différence.
Cet aller simple, c'était le 12 mars 2004, c'était il y a dix ans. Écrit sur le papier, dix ans, ça remue toujours un peu, c'est long dix ans, mais c'est surtout court dix ans, dix ans pour tout ça, mais dix ans alors qu'il nous reste encore tant de choses à faire.
Cet aller simple, c'est le premier jour du reste de notre vie : à ce 12 mars 2004 répondront trois autres dates ancrées pour toujours : la naissance de notre premier, la naissance de notre deuxième et puis cette date qu'on a choisi bien après pour ne plus faire qu'un tous les quatre, n'avoir qu'un seul nom pour notre petite famille.
Cet aller simple, c'est notre sésame qui nous a emmenés dans tellement d'endroits, loin ou moins loin.
Cet aller simple, c'est certainement la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie lorsque j'achetais ce matin de janvier, cet aller simple pour revenir vers toi.
Cet aller simple, c'est notre symbole, symbole d'une relation peut-être particulière parce qu'avoir de la différence d'âge est de prime abord particulier. Sauf que nous n'étions finalement pas si différents que ça.
Et si on reprenait un aller simple tous les quatre pour revivre les dix prochaines années comme nous venons de les vivre ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. c'est une très belle déclaration d'amour a TON amour et TA famille. Et bon anniversaire avec un jour d'avance

    RépondreSupprimer
  2. C'est superbe et ça fait rêver... Quel beau voyage :)

    RépondreSupprimer