dimanche 23 mars 2014

Érosion marine

En ces temps électoraux, que l'on décide de voter pour tel ou tel candidat, représentatif de tel ou tel parti ou sans étiquette, que l'on décide de voter blanc ou que l'on décide de ne pas voter, il y a pourtant un sujet sur lequel où nous pourrions tous, sans exception j'ose le croire, nous accorder : l'érosion marine.
Vous me demanderez peut-être pourquoi je vous parle de but en blanc de l'érosion marine ? 
Parce que même si nous n'avons pas essuyé de véritable gros coup de froid cette année, notre hiver plutôt doux aura été cependant ponctué par de nombreuses tempêtes et forts coups de vent qui ne sont pas restés sans conséquences. Et c'est notre littoral qui aura certainement été le plus impacté.

L'homme a beau vouloir construire de jolies maisons, des villas en bord de mer, qu'il soit conscient aussi que ce que l'homme prend au littoral, la mer et l'océan le reprennent un jour ou l'autre.

On a tous en tête des images assez controversées de la Côte Basque, de la Bretagne ou bien encore de la Manche qui ont essuyé ces nombreuses tempêtes l'hiver dernier. Des images controversées parce que l'homme a tendance à penser, voire à croire, qu'il peut aller, construire ou bon lui semble.

Le littoral manchois a changé. Il a reculé parce que la mer a creusé encore plus et qu'elle a empiété lourdement sur la côte à certains endroits. Alors, certaines collectivités souhaitent conserver leur littoral intact, du moins le protéger le plus possible. C'est un comportement plutôt honorable mais n'est-ce pas là un combat de David contre Goliath ? Pensez-vous réellement que les hommes puissent se croire plus forts que l'océan ?

Les photos suivantes ont été prises dans mon village natal, dans la Hague.
Ces photos parlent beaucoup. 
Avant, on ne voyait pas ces "stries" avant d'accéder à la plage.
Enfant, j'ai pris des goûters dans cette petite maisonnette.
Mais ça, c'était avant.
Depuis, la mer a repris ses droits, a repris son territoire, et depuis, l'homme fait pâle figure.
En trente ans, c'est un tout nouveau paysage que je découvre


La mer est même passée de l'autre côté du Sentier des Douaniers bien malmené lui aussi
Au fil des ans, les blockhaus se retrouvent un peu plus sur la plage


Même ce joli petit escalier n'a pas été épargné. 
Soyons seulement conscients que la mer et l'homme ne font que cohabiter :
Un jour ou l'autre, la mer reprend ses droits, redevient propriétaire 
et expulse l'homme alors même qu'il ne s'y attendait plus.
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Laflecheblonde23 mars 2014 à 18:21

    Protéger le littoral c'est très bien mais vouloir qu'il reste immuable c'est souvent l'erreur que font les politiques et administrés. Une plage c'est vivant. Réensabler, créer des digues ce sont vraiment des démarches qui me paraissent idiotes pour tout dire.

    RépondreSupprimer
  2. C'est effectivement un combat de Dabid contre Goliath... et qui, à mon sens... n'en a pas! Vivre en bord de mer est certes agréable (et le rêve de beaucoup) mais abîme et défigure ce littoral...On parlait beaucoup de cette réalité dans mes cours de géographie et de l'acharnement des hommes à vouloir s'installer sur un lieu qui leur reste hostile, et qu'il faudrait plutôt penser à préserver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ose croire que de plus en plus de personnes soient conscientes qu'il faille préserver notre littoral et notre nature en général.

      Supprimer
  3. Merci pour ce partage, il est important de faire ce rappel écologique mais nécessaire.

    RépondreSupprimer