lundi 24 août 2015

Le camping Signol et Oléron

Alors ce n'est pas parce que c'est la semi-reprise pour certains demain qu'on va se laisser abattre ! 
D'ailleurs, il faut bien reprendre pour mieux repartir, non ? (Je sais, on l'a joué fine cette année, on repart déjà vendredi pour aller faire ça).
En attendant, on se replonge dans l'ambiance des vacances avec les photos et c'est aussi notre séjour bien agréable au Camping Signol que nous souhaitions vous partager.
Le Signol
Le camping Signol se situe à Boyardville sur l'île d'Oléron et comme lors de notre première expérience camping en plein été l'année dernière, nous garderons de très jolis souvenirs de notre séjour d'une semaine au Signol.

Le camping Signol est un camping 4 étoiles du groupe Camp'Atlantique qui regroupe 7 campings, 6 campings répartis sur la côte atlantique (2 en Vendée, 1 sur l'île de Ré, 1 sur l'île d'Oléron, 1 sur la côté landaise) et un autre en Méditerranée non loin de Perpignan.
Nous avions déjà séjourné dans un camping Camp'Atlantique il y a trois ans à Argelès. Nous nous étions retrouvés un peu là-bas par hasard à la fin du mois de septembre et même si notre séjour s'était aussi très bien passé à l'époque, nous nous étions dit que séjourner en pleine saison dans un camping du type de celui d'Argelès était plutôt exclus : imaginez des mobil-homes, les uns à la suite des autres, bien trop proches les uns des autres, une promiscuité bien trop prononcée faisant que tu avais l'impression de prendre l'apéro avec ton voisin. 
Lors de notre séjour, fin septembre, les vacanciers se faisant plus rares, nous n'avions aucunement souffert de cette promiscuité mais il est certain que venir en plein mois d'août serait autre chose.
Et puis, une vente privée en début d'année nous fait réserver le camping Signol, membre donc de Camp'Atlantique. Avouons-le : nous craignions de nous retrouver un peu trop serrés, nous craignions un peu de séjourner dans une usine à touristes (quoique je m'étais bien rencardée avant de valider notre réservation sur Trip Advisor). Il faut dire aussi que la côte atlantique en plein mois d'août, c'est un peu le périph' parisien de bon matin.
Et pourtant, quelle agréable surprise, quel séjour reposant malgré les nombreux emplacements, les nombreuses possibilités d'hébergements proposés. Le Signol est certes un GRAND camping mais ce n'est pas pour ça qu'il ne s'est pas révélé REPOSANT.

Le mobil-home
Mobil-home Access pour 4 personnes : tout le confort minimal pour deux adultes, deux enfants (ou quatre adultes sans problème), une terrasse protégée agréable, un hébergement confortable qui permet d'être bien à l'abri aussi lorsque l'île essuie de violents orages et de violentes pluies (On parle trop souvent des Parapluies de Cherbourg mais il y a longtemps qu'un gros orage m'avait tenue éveillée deux heures en pleine nuit, un gros orage qui se rapprochait beaucoup de ceux qu'on peut connaître en montagne). 
La literie était parfaite aussi (on s'était cassés le dos l'année dernière + de nombreuses autres expériences qu'on peut entendre ici et là, le confort du couchage en vacances a bien le mérite d'être souligné si celui-ci est très convenable).
Un emplacement calme. Pas de mobil-home les uns sur les autres au Signol : tous les locatifs en général respectent une certaine distance les uns par rapport aux autres, assez pour ne pas manger dans l'assiette de ton voisin ou ne pas trop participer aux négociations des enfants avec leurs parents (les enfants sont bien tous les mêmes).

Un camping arboré
C'est ce qui fait de Signol un endroit de séjour où on se sent bien : beaucoup d'ombre avec tous ces pins, de l'ombre qui permet de conserver des températures supportables lorsque le soleil oléronnais est au zénith.

L'équipe du Signol

Le gros coup de ♥ de notre séjour : l'équipe d'accueil et d'animation +++
Une équipe très sympathique, conviviale et pleine d'humour. Avec le succès de leurs animations et de leurs spectacles de fin de soirée, il est évident que ces impressions ont été ressenties par beaucoup de vacanciers.
Je me souviendrais longtemps de Marion surnommée la "pile électrique" par Axel, le responsable Animation, Marion qui nous concoctait des cours de renforcement musculaire, zumba, aquagym, body combat trèèèèès efficaces et des chorégraphies waouh pour les spectacles du soir. Marion, je me souviendrais de toi parce que tu avais toujours ce sourire et parce que je me suis un peu déplacée comme un Robocop pendant mes jours au Signol : on a beau faire pas mal de sport dans l'année, il n'empêche qu'il y a toujours des parties du corps qu'on ne travaille pas encore suffisamment !
Jérôme, quant à toi, tu resteras dans les souvenirs de monsieur avec ce tournoi de pétanque dès le dimanche (et quel dommage que le nocturne ait lieu seulement tous les quinze jours).

Le mini-club
Sarah et Anaïs. Deux prénoms que nos enfants n'oublient pas encore, deux animatrices qui font tourner le mini-club d'une main de maître et qui ont concocté avec nos petits bouts, un beau spectacle du vendredi soir.
Toute la semaine, les enfants se rendaient volontiers au mini-club ouvert de 10h à 12h le matin, de 15h à 17h30 l'après-midi. Les activités étaient multiples : manuelles, sportives, dansantes,...
Mini Disco de 20h à 20h30 et le mercredi soir, possibilité d'inscrire nos enfants de 19h30 à 22h30 au club pour que les parents puissent profiter d'une petite soirée en amoureux.

Amigo, la mascotte du Signol

L'espace bien-être
Spa et saunas privatifs, massages relaxants ou tonifiants, soins du corps et du visage : vous trouverez forcément une prestation à votre convenance et Mélanie saura aussi vous conseiller si jamais vous avez une hésitation. Mais pas d'hésitation à avoir : après les cours costauds de Marion la pile électrique, rien de tel qu'une heure de massage tonifiant pour relâcher les muscles après une semaine bien active, ça sent bon un mélange de sauge, fenouil, lavande et autres, on est transporté un peu en Asie où Mélanie se rend régulièrement pour se former davantage et on ressort de chez Mélanie sur son petit nuage...
Boyardville
L'île d'Oléron
J'ai beaucoup parlé du camping, beaucoup moins de l'île. Une découverte bien agréable, une île sauvage comme on les aime : plages de sables bordées de forêts de pins (où séjournent des moustiques très agressifs, même dès 8 heures du matin alors que tu cours peinard et que tu admires le lever du soleil), pistes cyclables à gogo, le Fort Boyard, le Phare de Chassiron, la Citadelle de Château d'Oléron, Trojan les Bains,...
Une semaine en camping à Oléron, c'était un peu court pour apprécier l'île dans sa totalité. On aurait pu visiter beaucoup plus mais on voulait d'abord se reposer et profiter de toutes les choses que nous offraient le camping et les alentours. Nous avons cependant opté pour deux sorties principales : 

Le Tour de Fort Boyard en voilier avec Discovery : c'est le Signol qui conseille ce prestataire pour toute sortie vers le Fort, une sortie plus authentique, plus intimiste avec seulement une douzaine de personnes à bord avec Hervé à la barre, skipper professionnel d'expériences, qui saura vous conter les meilleures anecdotes du Fort. Une sortie d'1h15 que l'on vous conseille vivement ! 


Le Phare de Chassiron : à l’extrême nord de l'île, la montée du Phare de Chassiron par ses 224 marches est à faire lors d'un séjour à Oléron notamment parce que de là-haut, on est un peu les maîtres du monde ;-)
Astuce : nous avons utilisé le système de navettes mis en place par la communauté de communes d'Oléron. On met davantage de temps pour se rendre au phare étant donné que les navettes s'arrêtent dans de nombreux lieux de villégiatures mais c'est gratuit et surtout ça évite d'engorger l'île de sa voiture, une île où ça circule déjà énormément, surtout à cette période ! Renseignez-vous, les points de montée et de descente sont partout sur l'île et les navettes vont presque partout.


Plus d'infos sur le Camping Signol, c'est par ici
Plus d'infos sur Discovery, par  

Alors n'hésitez plus, dès que vous le pourrez, mettez les voiles vers Oléron et le Signol ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Mais ça avait l'air super ces vacances !! Contente de retrouver ta Normandie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr. On est content aussi quand on rentre chez soi :-) (par contre, j'ai laissé à regret les 5/6 degrés supplémentaires par rapport à Oléron, ça, c'est pas glop)

      Supprimer