jeudi 20 août 2015

No et moi

Se replonger dans les bouquins, reprendre le temps en soirée d'ouvrir un livre avant de tomber dans les bras de Morphée. Ouf, c'est revenu au détriment des écrans et il est certain qu'on ne perd pas au change. Après une grosse journée remplie de "Madame", de "Maman", de kilomètres en voiture et d'autres choses qui se greffent inévitablement, rien de tel que de laisser tomber enfin les connexions virtuelles de toute part et de se plonger dans une histoire faite de mots, de phrases, qu'on assemble à notre guise. Ce moment lecture d'avant dodo reprend sa place et ce sont quelques pépites que je vous partagerai à l'occasion par ici.



Un roman de 2007 acheté début juin dans un vide-grenier. Delphine de Vigan, je l'avais déjà beaucoup aimé lorsque j'avais lu il y a déjà pas mal de temps "Les Heures souterraines". Delphine de Vigan dépeint des moments de vie, des situations dans lesquelles chacun peut facilement se projeter.
Une nouvelle fois, je n'ai en rien été déçue par "No et moi" et c'en est même un sacré coup de coeur ♥
Un beau livre, une belle écriture pour une bien jolie mais pourtant triste histoire contemporaine. L'histoire de Lou Bertignac, adolescente surdouée, qui décide de faire un exposé sur la rue, sur les gens de la rue. Elle rencontre alors No, une jeune femme tout juste plus âgée qu'elle, No, qui lui raconte son histoire avec parcimonie, avec beaucoup de retenue, selon ses humeurs, dans un café devenu leur unique point de rencontre.
Lou se prend d'affection pour No, No également, à sa façon.
Lou rendra son exposé, un exposé couronné de succès mais elle perdra la trace de No, une première fois. Les gens de la rue font partie de notre société mais vivent dans un monde parallèle, un monde où ils ne côtoient que des personnes de leur milieu, et non pas des personnes lambda comme Lou.
La jeunesse et la fougue de Lou feront qu'elle voudra à tout prix retrouver No. 
No qui s'installera finalement quelque temps chez les parents de Lou.
No qui tâchera de se réinsérer dans la société, qui travaillera en se faisant exploiter bien comme il faut dans un petit hôtel.
No qui aura des hauts, mais de plus en plus de bas.
No ne peut plus rester à la maison, No fait preuve de bien trop de lignes de mauvaise conduite pour Lou selon ses parents.
Lou n'abandonnera pas comme cela. Avec Luka, son meilleur ami et amoureux secret, ils tâcheront à leur tour de réinsérer No dans la société. Avec les désillusions que cela implique, les désillusions de Luka : "on ne va pas y arriver Lou".
Une jolie histoire avec les espoirs de la jeunesse, les pieds un peu plus sur terre des protagonistes plus matures.
Une jolie histoire de la vie d'aujourd'hui avec ses espoirs et sa tristesse.
"No et moi", un récit à poser dans toutes les mains. Aussi parce que l'écriture de Delphine de Vigan est simple, facile et si belle.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire