lundi 22 avril 2013

Amis pour la vie ?


Il y a les amis pour la vie. On ne peut pas faire autrement, on a tellement vécu de choses ensemble et de choses similaires qui plus est. Le reste de notre vie sans eux serait plein d'amertume pour sûr.
Il y a les amis qu'on a connu via d'autres amis. Le "plus on est de fous, plus on rit", s'est donc bien vérifié.
Il y a les amis sur qui compter, plus que d'autres, dans les coups durs de la vie. Oui, ceux-là, on le sait, seront toujours là.
Il y a les amis qu'on oublie car on grandit, nos vies prennent des chemins différents et on se détache, naturellement.
Il y a les amis qui vivent loin et le regret de ne pouvoir les voir plus souvent.
Il y a les amis qui habitent plus près mais que tu ne vois pas plus souvent pour autant. Saloperie de tourbillon de vie qui fait que tu ne t'arrêtes pas si facilement que cela pour les voir tes amis.
Il y a les amis de 20 ans.
Il y a les amis qui te tournent le dos un jour sans que tu comprennes pourquoi. Et qui reviennent. Et qui repartent. "Tu comprends, tu me rappelles trop ma vie d'avant". Non, je ne comprends pas, tu m'excuseras.
Il y a les amis que tu appelles plus facilement lorsque tu as un coup de blues.
Il y a les amis avec lesquels tu n'as même pas besoin de parler. Un simple regard suffit, une simple pensée.
Il y a les amis de 30 ans.
Il y a les amis qui te blessent. Soit tu t'expliques donc de suite avec lui et la blessure se referme. Soit vous restez chacun campés sur vos positions et là, ça peut effectivement faire mal.
Il y a les amis auxquels tu penses aussitôt lorsque tu entends une chanson particulière.
Il y a les amis manqués avec lesquels tu échanges sur les blogs, sur les réseaux et pour lesquels tu te dis "je suis sûre qu'on aurait pu être de très bonnes amies".
Les Amis, c'est comme les Amours. Quand tu les perds, ça fait très mal. Si ce n'est plus mal.
Mes Amis, c'est comme ma famille, ils sont dans ma vie et j'y tiens très fort.
Mes Amis, je ne les voie jamais assez. J'y pense tous les jours et ils me manquent tous les jours.
L'Amitié n'est pas chose aisée. Vraiment, c'est comme une relation amoureuse. Il est d'ailleurs assez difficile d'en parler en général, on a du mal à trouver les mots.C'est beaucoup au feeling, aux regards, ces choses là.

Ce billet m'a été inspiré par Camille qui tweetait cet après-midi à propos d'une amie qu'elle venait de perdre et de ces sentiments bizarres qui te traversent à ce moment là. Camille qui m'a replongé e quelques années en arrière où pendant DEUX ANS, j'ai été brouillée avec une amie. Une amie formidable qui a su revenir en publiant un matin un magnifique billet sur son blog. La lectrice de l'ombre, c'était moi. Depuis, je ne sais comment lui dire merci.
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Ma meilleure amie étions tout le temps fourrées ensemble à l'adolescence. Un jour, nous nous sommes disputées à cause d'une broutille. Le lendemain, l'une de nous, je ne sais même plus laquelle, a refusé de faire des bises à l'autre. Ce faisant, nous avions mis le doigt dans l'engrenage et ne nous sommes plus parlées durant des années. Nous nous reparlerons depuis peu, mais quelque chose entre nous a été irrémédiablement cassé. Aujourd'hui, je regrette beaucoup cette amitié perdue.

    L'amitié, c'est parfois plus compliqué qu'une histoire d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que pour moi, ça n'a duré que 2 ans. 2 ans, c'est long mais court en même temps : on a presque rattrapé le temps perdu quelque part. Plusieurs années, c'est vrai que ça doit être moins facile à rattraper, il se passe tellement d'évènements entre temps.

      Supprimer
  2. En lisant ton billet, j'ai plein de jolis souvenirs qui me viennent en tête. Je me pose plein de questions sur l'amitié, en ce moment. Pas vraiment des questions en fait, plus des reflexions.
    Il est chouette, ton billet, et les amis, c'est vraiment un joli cadeau du ciel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Camille pour l'inspiration. Oui, un véritable cadeau du ciel, comme tu dis. ça doit être pour cela aussi que tu ne les vois pas si souvent tes vrais amis. Ne pas abuser des bonnes choses pour en profiter toujours.

      Supprimer
  3. il est beau ton billet et je crois que finallement on est tous plus ou moins concerné...
    Aurore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurore. Oui, un très large sujet avec les expériences de chacun. J'ai une collègue qui n'a pas d'amis, qui vit en ermite avec son mari et leurs 2 enfants. Je ne comprends pas. Une vie si triste et terne. Sans amis, j'exploserai je crois.

      Supprimer
  4. Oh que oui, ça fait aussi mal voire plus qu'un chagrin d'amour... Je n'oublierai jamais ces deux ans sans nouvelle l'une de l'autre, mais au moins elle m'auront servi de leçon et aidée à réaliser ô combien les amis sont précieux. Voilà, je ne sais pas quoi dire d'autre à part que tu me manques beaucoup tous les jours <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. <3 .Et moi donc quelle leçon. Je crois que je suis beaucoup plus réfléchie et à me remettre en question plus souvent désormais. Heureusement aussi que notre amie commune se mariait, hein. Sinon, je ne sais pas où on en serait.

      Supprimer
  5. J'ai été émue en te lisant, pour plusieurs raisons, et en particulier parce que je suis dans le même état d'esprit que toi, comme quoi tout s'explique...
    Oui je sais, habituellement, mes commentaires sont de vive voix, mais là je ne pouvais pas attendre...
    Emilie

    RépondreSupprimer
  6. En tant qu'amie commune qui se mariait je suis contente de vous avoir rapprochées même si je vous ne voie jamais ni l'une ni l'autre...l'amitié c'est aussi se sentir concernée par une histoire et faire en sorte que tout se passe bien....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il existe les mariages pour se voir, hein ? Ou les Auchan. Nan mais sans rire, la vie est vraiment chienne pour ça. Mes amis sont éparpillés un peu partout et même les plus proches à à peine 30 km, on se voit quoi ? Allez, 3/4 fois par an (et encore). à très bientôt en tout cas. 1000 Bisous.

      Supprimer