lundi 16 septembre 2013

Les Journées du Patrimoine et redécouvrir sa petite ville de campagne

S'il y a bien un rendez-vous que je ne voudrais pas manquer chaque année, ce sont les Journées Européennes du Patrimoine.
Oui, vous en avez suffisamment entendu parler ce week-end : deux jours par an, nos chers monuments nationaux vous ouvrent grandes leurs portes, des monuments mais aussi d'autres points d'intérêt qui ne se laissent pas forcément visiter le reste de l'année.
Tous ces sites vous accueillent à titre gratuit ou bien bénéficiez-vous d'un tarif réduit par rapport au tarif habituellement pratiqué.

L'année dernière, j'avais particulièrement aimé notre découverte de la Maison du Parc (Parc des Marais du Cotentin et du Bessin) et cette année, j'ai voulu redécouvrir d'une autre manière, notre toute petite ville de campagne située à une poignée de kilomètres de chez nous.

Saint-Sauveur-Le-Vicomte, tout le monde s'accorde de prime abord à dire que c'est très mignon.
Aussi parce que l'image de la ville est indissociable de son château médiéval.
Un château médiéval qui se laissait donc découvrir ce samedi et dimanche.

C'est parti ! 
Notre groupe d'une trentaine de personnes a été pris en charge par une jeune guide très professionnelle qui nous a d'abord fait une présentation générale et un historique du château dans la basse-cour (pas le poulailler, hein, la cour avant le pont-levis, soit avant de pénétrer dans l'enceinte du château). L'histoire du château remontant au XIème siècle et la Normandie étant située aux portes de l'Angleterre, je vous laisse imaginer tous les épisodes de conquêtes qui se sont succédés depuis cette période.
Puis, nous nous sommes retrouvés dans la Tour des Prisons, tour qui avait donc été aménagée en prison par Louis XIV, les textes gravés dans la pierre, écrits en bon français, laissent suggérer qu'on y emprisonnait des personnes plutôt cultivées dont les pensées allaient à l'encontre du pouvoir de l'époque.


1716
Le clou du spectacle de cette visite aura été la montée progressive au donjon d'où nous avons pu admirer les différents paysages autour du château, paysages clés et stratégiques qui ont fait de cet endroit l'emplacement idéal pour un château défensif : nous avions aussi bien un cours-d'eau à proximité pour le transport, un marais pour faire paître les animaux et une forêt pour la chasse du seigneur.


Mais Saint-Sauveur le Vicomte est également connu grâce à Barbey D'Aurevilly qui y naquit et y vécut jusqu'à ses 25 ans. Devenu Parisien, il revenait aussi dans la maison familiale régulièrement car il aimait son Cotentin et les intrigues de ses œuvres se déroulent par ailleurs dans sa région natale.
La maison familiale abrite aujourd'hui le petit musée Barbey d'Aurevilly, très bien conçu et qui mérite également une visite.

 



 Bar-restaurant Le Rideau Cramoisi, véritable institution de Saint-Sauveur-Le-Vicomte, qui porte donc le nom d'une des oeuvres de Barbey.
Abbaye de Saint-Sauveur-Le-Vicomte
Et vous, ces Journées du Patrimoine ? 
Vous en profitez pour découvrir, redécouvrir le patrimoine local ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Tes photos (et ton texte !) sont extras, tu vois je te disais que je n'avais pu y aller, et finalement, j'ai quand même quelques jolies images sous les yeux !
    C'est amusant, pendant notre balade de samedi , j'ai vraiment, vraiment hésité à aller rapidement au Musée avec les enfants ... j'habite juste à côté, tous les jours, je me dis que je suis curieuse d'aller voir à quoi il ressemble ;
    Quant à l'Abbaye, cela parait sublime ! nous sommes passés devant jeudi en allant découvrir l'étang de St-Sauveur, et j'étais subjuguée par le site !

    RépondreSupprimer