lundi 9 septembre 2013

"Quand on a les étoiles..."


Voyager encore plus loin

Se dire qu'on achèterait telle voiture si un jour on avait plus de sous
Imaginer encore et toujours plus la déco pour son intérieur
Han! Mais cette nouvelle collec', il me la faut!
Et toi, ça évolue comment ton nombre de visites sur ton blog ?
Vouloir une deuxième salle de bains
Attendre trop de ses enfants
La course aux followers, crier haut et fort que tu as 7000 followers. Ou même 2000. ou même 500.
Vouloir perdre les 2/3 kilos soit disant en trop
Quitter la France, c'est mieux ailleurs
Rechercher le job idéal
(...)
On veut se dépasser souvent. Vouloir se dépasser est une chose. Si on savait seulement se modérer et profiter aussi de ce qui nous entoure.

La liste pourrait être bien longue de ce qu'on lit un peu plus haut.
Et de cette liste, on en voit, on en lit, on en entend tous les jours.
Et si on arrêtait un peu de toujours vouloir plus ? Et si on regardait enfin ce qu'on possède aujourd'hui, ce qu'est notre vie aujourd'hui et qu'on en profite enfin pleinement ?


Ce soir, j'ai regardé un film formidable, "Le Premier Jour du Reste de ta Vie".
Rémy Besançon y dépeint l'histoire d'une famille, une famille qu'on observe à des moments clés de leur vie à tous les cinq : les trois enfants encore petits, les trois enfants ados, les déchirures,... jusqu'à la fin.
"Cette famille, c'est la vôtre" 
dit la bande-annonce.
Pour sûr.
Tout le monde s'y retrouve.



Mes frères, mon papa et moi, nous avons eu de la chance d'avoir une Zabou Breitman dans notre maison.
Une Zabou Breitman qui a toujours été là dans les bons moments mais surtout dans les moins bons.
Une maman de roc, toujours en apparence, pour mieux nous concilier tous ensemble.
Et c'est encore ce qu'elle sait faire de mieux.
Merci Maman. Pour tout ça. Merci d'être là.
Et ce film, tu sais, il se termine par une chanson superbe que tu adores.
Ce soir, je l'ai réécoutée vraiment d'une autre oreille.

"Pourquoi vouloir aller toujours plus beau, plus loin, plus haut,
Et vouloir décrocher la Lune,
Quand on a les étoiles ?"
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Très bel hommage à LA FAMILLE, le temps qui passe aussi... Un de mes acteurs préférés, un film si touchant et juste : je finis mon week-end en pleurant, mais consciente de mon bonheur, la seule vraie richesse, comme toi apparemment.

    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui notre bonheur est là, alors, "keep calm girls!" ;-)

      Supprimer
  2. C'est aussi l'un de mes films préférés. Je ne m'en lasse pas. Une vraie bouffée d'oxygène qui nous ramène à la vraie valeur des choses. Avoir une famille, c'est la plus belle chose au monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cessons juste d'être un peu trop speedée quelquefois et profitons de tout cela, lâchons prise.

      Supprimer
  3. J'ai vu ce film il y a quelques mois, j'en ai pleuré aussi tellement il m'a touchée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai pleuré et il remet tellement les idées en place.

      Supprimer